Du talent, une personnalité et une générosité : c’est Marie VOLTA

Marie Volta, Petits et grands cadeaux arrivés pieds nus
Publié le 17 octobre 2016 par A.S.

voltacouv1Il s’agit d’une seule phrase étirée en 17 chapitres bis sur 80 pages. Plus une préface qui rompt le style choisi, sous forme d’une lettre à Françoise Héritier, anthropologue reconnue et digne féministe.

Ecrire est un besoin, un plaisir et une catharsis. Chaque grain du « sel de la vie » en est l’objet. Dans cette phrase unique ponctuée de virgules, chez Marie Volta se juxtaposent de petits riens. Ils sont synthétiques et immédiats, sans passé ni avenir – ils passent. Une seule phrase obsédée d’écrire s’étale et roule ses anneaux comme un serpent sorti du ventre. C’est une litanie dont le répétitif produit un effet hypnotique. Ce style est fort poétique ; il s’accorde également à l’éphémère des chansons ou des courts poèmes. (….)

Marie avoue 14 ans à la mort de Brassens, décédé en 1981. Elle connait par cœur ses chansons et a même créé en 2006 un festival Brassens qu’elle arrêtera en 2013. (…). Femme et mère, elle aime la vie et ces petits riens dont il reste un goût de poème suave. Marie Volta veut profiter de chaque minute de bonheur. D’où l’obsession du chiffre, revenant ci ou là comme une scie : « calculer qu’avec deux pages par jour on atteindrait les soixante-dix-sept livres de trois cents pages le jour de ses quatre-vingt-cinq ans… » p.24. (…)

Marie Volta a du talent, Marie Volta a une personnalité et de la générosité ; elles demandent à être maîtrisées et c’est ce qui importe. Marie Volta semble plus à l’aise dans le court, l’impression, l’instant. Ces riens comme des cadeaux de l’existence, « arrivés pieds nus », ce qui est sensuellement dit sont à savourer avec précaution et sans modération : « …recevoir au milieu du bush australien un texto de son fils de seize ans et demi qui donne une petite soirée à dix-sept mille kilomètres de là : ‘Il est où le calva ?’, garder ce texto pour toujours, prendre quelqu’un qu’on aime dans ses bras, savoir qu’une… » p.40. (…)

Marie Volta, Petits et grands cadeaux arrivés pieds nus, 2016, édition La petite marguerite : 10 avenue de Joinville 94340 Joinville-le-Pont, 99 pages, €7.00

Attachée de presse Guilaine Depis, 06 84 36 31 85 balustradecommunication@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *