Marie Volta, chanteuse bouleversante mettant du baume a coeur

Marie Volta chante ma révolte
Publié le 27 octobre 2016 par A.S.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marie vaut, Marie vole, Marie volte, ah, il faut entendre Marie chanter à L’Entrepôt (Paris 14ème) dans son concert du 19 octobre, pour goûter l’ampleur de sa palette vocale et poétique ! Ce sont des mots simples et chaleureux, souvent dédiés à un ami ou à une personne disparue. En hommage, en souvenir, en affection. Dans les Pyrénées-Orientales, berceau natif de Marie, le cœur est-il toujours en espadrilles ?

Nous reconnaissons du Brassens dans les rythmes, Barbara dans l’ampleur, Anne Sylvestre dans le ton déjà classique, un peu daté des années 90, qui plaît tant à cette génération nourrie d’idéalisme et des souvenirs de Fêtes de l’Humanité. Esméralda sort du ventre et s’envole, tandis que Milena de Prague se terre, chante la voix souple, avant d’être déportée. Dans la salle, j’ai vu une femme pleurer. Mais c’est le roi Christian qui eut l’honneur de résister ; le Danemark n’a pas fini de nous étonner.

La chanson est grave ou joyeuse, mais toujours rebondit. Est-ce qu’il y a un ciel ? Elle est optimiste, Marie « Ma révolte », puisant l’amour dans saint Paul ; elle se situe dans le ton de l’époque, de gauche déçue, de grands sentiments recroquevillés sous « la crise », l’intolérance islamique, la montée aux extrêmes. Il y a du Mélenchon dans son Robespierre, sauf qu’il est une station de métro, ce que le tribun ne saurait tolérer, visage glacé, lui qui n’a pas le rire en dotation.

Les avions Paris-Bamako survolent la porte de Montreuil et survoltent les pauvres Maliens exilés là qui semblent parler tout seul. C’était avant le mobile et ils s’enregistraient sur petits magnétos, avant d’envoyer la cassette comme message à leur famille. Souvent ils ne savaient pas écrire, ou leur famille ne savait pas lire.

Marie Volta a le cœur gros et sait faire passer en mots simples et en mélodies bien cadencées sa poésie, Grand Prix de la RATP dans le métro. (…) Sa voix porte, module, capture. (…) J’aime sa chanson, car elle porte l’espoir. (…) Chaque morceau de phrase entre virgules de ses « Petits et grands cadeaux arrivés pieds nus » mériteraient à lui tout seul une demi-page, comme Rimbaud savait le faire dans ses Poèmes en prose. (…) Marie Volta virevolte (…) et sait composer des chansons et les accompagner à la guitare, aidée largement par son compère Philippe Picot, accordéoniste virtuose, et par Carlos le maître du son et de tous les fils.

Marie Volta le site officiel
Sa page Wikipédia
La page Facebook (848 mentions J’aime)
Quelques chansons sur YouTube
CD Marie Volta, Chanson de toile
Attachée de presse Guilaine Depis, 06 84 36 31 85 balustradecommunication@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *