« Applaudissez-moi ! » de Philippe Zaouati choisi comme roman de l’été par H24 Finance

Quelques livres conseillés par les sociétés de gestion pour cet été…

 

5 sociétés de gestion partagent quelques idées de lecture pour vos vacances…

Guillaume Dard, Montpensier Finance

« Un choix de livres pour mieux comprendre le monde tel qu’il est. »

  • Bill Gates, fondateur de Microsoft a décidé de s’engager dans la cause climatique. Il délivre dans son livre-programme « Climat : comment éviter un désastre » un brillant et convaincant message : le zéro carbone est un objectif atteignable si l’on cesse de gaspiller son énergie en fausses solutions…
  • Dans « Scale », Geoffrey West a axé sa recherche sur les principes et les modèles unificateurs reliant tout, sur les cellules et les écosystèmes…
  • Gérald Bronner, grand spécialiste de la sociologie cognitive, dans son livre « Apocalypse cognitive » rappelle que nous n’avons jamais disposé d’autant d’informations et d’autant de temps libre pour y puiser loisir et connaissance du monde…

H24 : Pour consulter la liste complète des suggestions de Guillaume Dard, cliquez ici.

Didier Saint-Georges, Carmignac

« Au risque de paraître un peu perché, 3 classiques indispensables. »

  • Un pour les grimpeurs : « Les conquérants de l’inutile » de Lionel Terray (1961), le plus beau livre sur l’escalade (et le plus beau titre).
  • Un pour les voyageurs : « L’usage du monde » de Nicolas Bouvier, (1963) le précurseur de Sylvain Tesson.
  • Un pour ceux qui ne peuvent vraiment pas décrocher (à ne pas confondre avec les lecteurs de Lionel Terray) : « John Law » de Nicolas Buat (2015), une rapide histoire de celui qui avait presque réussi à faire croire à tout le monde que la création monétaire pouvait être la solution aux déficits.

Frédéric Rollin, Pictet AM

« L’année nous a malmenés et nous avons besoin d’une vraie coupure. Donc, pas de livre de géopolitique, de finance comportementale ou d’histoire économique. Les progrès de la Chine, les systèmes de pensée rapides ou lents, les bulles des tulipes ou des mers du sud resteront sur les étagères. Voyageons, évadons-nous, rions, c’est mérité. Voici mes conseils pour les lectures d’été. »

  • « Dune » de Frank Herbert. Un classique de la science-fiction. Portés par une écriture simple et directe, vous voyagerez loin. Vous suivrez Paul l’Atréide et sa mère Jessica, la Bene Gesserit dans leur lutte contre les cruels et puissants Harkonnen. Vous serez propulsés sur Dune, la planète la plus inhospitalière de l’Empire, recouverte d’un désert sec gardé par les vers géants et découvrirez les Fremen, peuple du désert. A lire entre juillet et août, avant de se délecter de la version hollywoodienne de Denis Villeneuve, en septembre. Il sera alors trop tard pour construire ses propres images, et ce serait dommage.   
  • « Le bâtard récalcitrant » de Tom Sharpe. Les Anglais ont perdu la maîtrise des mers mais ils écrasent la concurrence dans le domaine de l’humour. Situations scabreuses, répliques fantaisistes, humour noir au scalpel, Tom Sharpe malmène ses personnages avec une ironie cruelle mais bienveillante, et nous rions. Il les bouscule mais il les aime. Nous aussi.
  • « Doggy Bag – Saison 1 » de Philippe Djian. Passions, ambitions, jalousies, machinations, intrigues entrecroisées, retournements de situation, un roman qui s’inspire des meilleures séries télévisuelles et qui les dépasse largement. Une façon agréable de nous désintoxiquer des Netflix et compagnie. Retrouvez le goût de la lecture avec la Saison 1 et dégustez les Saisons 2, 3 et 4.

Pierre Puybasset, La Financière de l’Echiquier

« Mes 3 livres pour cet été. Bonnes vacances ! »

  • « Le monde en 2040 vu par la CIA » du National Intelligence Council. Un ouvrage à lire pour se faire une idée des grandes évolutions à attendre, une lecture pour préparer l’avenir et éventuellement investir.
  • « La Trilogie Berlinoise » de Philip Kerr. L’œuvre de référence de l’auteur qui m’a réconcilié avec le roman policier, les aventures documentées de Bernie Gunther, détective berlinois entre 1930 et 1950, permettent de mieux comprendre cette période.
  • « Chien Blanc » de Romain Gary. Un classique dont on n’oublie pas le contenu. Un roman autour de l’adoption d’un chien qui traite un pan de l’histoire des Etats-Unis et d’une certaine façon son actualité.

Florent Delorme, M&G Investments

« 3 suggestions pour cet été. »

  • Pour avoir le point de vue d’un expert du changement climatique et de la transition énergétique : Jean-Marc Jancovici, « Dormez tranquilles jusqu’en 2100 » (2021)
  • Les propositions de Bill Gates pour réussir la transition énergétique : Bill Gates, « Climat : comment éviter un désastre »
  • Pour ne pas oublier que les politiques monétaires accommodantes ne sont pas sans risque : Jean-Marc Daniel, « Il était une fois…l’argent magique »

H24 : Et pour compléter, 3 livres écrits par… des personnalités du métier wink

  • « Applaudissez-moi », de Philippe Zaouati, Directeur Général de Mirova

Samuel K. est un financier de haut vol. Depuis la crise financière de 2008, il s’est reconverti dans le financement du développement durable. Nous sommes en août 2020, en plein cœur de l’épidémie de Covid-19. Il est convoqué par la brigade financière de Paris pour y être interrogé à propos d’un soupçon de détournement de fonds. A-t-il quelque chose à se reprocher ? La crise sanitaire l’a-t-elle fait replonger dans les eaux troubles de la finance opaque et spéculative ? Par petites touches, en revenant sur ses souvenirs et ses obsessions, il dévoile ses intentions à l’inspecteur qui l’interroge.

  • « L’économie de demain, les 25 grandes tendances du XXème siècle » de Bastien Drut, docteur en économie et responsable de la Macro / Stratégie Thématique chez CPR Asset Management

Ce livre a pour objectif de fournir au lecteur les clés pour comprendre les évolutions économiques de demain. L’auteur se penche sur 25 grandes tendances qui dessineront l’économie post-Covid-19. Certaines d’entre elles sont déjà bien engagées, tandis que d’autres sont en train d’émerger.

  • « L’assurance vie à l’épreuve des crises – Résilience ou résignation ? », de Thierry Scheur, Directeur Commercial & Marketing d’Ageas Patrimoine

L’assurance vie est probablement un des secteurs qui a subi le plus d’évolutions, suite à des secousses réglementaires ou économiques durant ces 20 dernières années ; la récente crise du Covid n’a donc pas épargné ce secteur d’activité qui a dû se réinventer de fond en comble.

Il est étonnant de constater combien ce secteur d’activité, souvent considéré comme un peu vieillot, a su se moderniser sans cesse et trouver des solutions pour toujours aller de l’avant et conserver sa place sur le podium des placements préférés des Fançais.

L’auteur, au travers de cet ouvrage, montre combien l’assurance vie a su faire mieux que résister à la crise car il a su se servir de la crise comme d’un accélérateur de tendances pour évoluer et progresser sans cesse, dans les domaines aussi variés que le juridique, la finance ou la fiscalité, les trois piliers composant l’assurance vie.

Résolument moderne de par certains de ses modes de distribution, de par les produits et les services qu’elle peut proposer, l’assurance vie est armée pour faire face aux crises et trouver encore de robustes capacités de résilience… Une question demeure cependant : à force d’évoluer et de s’adapter, l’assurance vie de demain ressemblera-t-elle encore à l’assurance vie d’aujourd’hui ? Sûrement pas mais elle a de la ressource !

Article rédigé par H24 Finance. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire