« Applaudissez-moi ! » le troisième roman de Philippe Zaouati (thème : crise sanitaire & confinement & finance))

« Applaudissez-moi ! »

le troisième roman de Philippe Zaouati

Pour recevoir le livre / interviewer l’auteur, contact presse : guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Parution octobre 2020 aux éditions Pippa

Samuel K. est un financier de haut-vol. Depuis la crise financière de 2008, il s’est reconverti dans le financement du développement durable. Nous sommes en août 2020, en plein coeur de l’épidémie de Covid-19. Il est convoqué par la brigade financière de Paris pour y être interrogé à propos d’un soupçon de détournement de fonds. A-t-il quelque chose à se reprocher ? La crise sanitaire l’a-t-elle fait replonger dans les eaux troubles de la finance opaque et spéculative ? Par petites touches, en revenant sur ses souvenirs et ses obsessions, il dévoile ses intentions à l’inspecteur qui l’interroge.

 

ARGUMENTAIRE

Le déclenchement de l’épidémie de Covid-19 est un choc pour Samuel K. Enfermé dans son appartement luxueux de l’île Saint-Louis, il rumine sa frustration, s’enfonce progressivement dans la déprime et décide de couper les ponts avec le monde extérieur. L’arrivée inattendue d’une infirmière va modifier le cours des événements. Samuel K. prend conscience de son incapacité à agir. Il se sent inutile, admire le courage de cette femme qui se bat contre le monstre. Il s’interroge sur le sens de sa vie depuis qu’il a quitté la banque Lehman Brothers, jeté dehors avec un carton sur les bras, au plus fort de la crise financière. Les souvenirs de sa fuite en Afrique lui reviennent. A-t-il vraiment appris ? « Ça recommence », se dit-il. Comment rebondir ? Pourquoi rebondir ? Quel acte fort peut-il accomplir pour être enfin fier de lui ?

 

« Il m’a fallu du temps pour comprendre que je servais d’alibi à un système qui ne subsiste qu’en persistant dans ses errements (…). »

« Les applaudissements, c’est bon pour les théâtres et les opéras, parce qu’on a payé sa place. 

Je n’ai pas le sentiment d’avoir payé ma place pour ce spectacle. 

Je suis un passager clandestin dans cette salle. Le mieux que j’aie à faire, c’est de rester silencieux pour qu’on ne me démasque pas.»

Philippe Zaouati dirige la filiale d’un grand groupe bancaire spécialisé dans la finance environnementale. 

Il est l’auteur de plusieurs essais et de trois romans.

Laisser un commentaire