Prestation Attachée de presse de livres en tous genres (politique, santé, justice, économie, sciences…)

(attention : Les écrivains, la littérature c’est sur cet autre LIEN.) Attachée de presse avec 14 années d’expérience professionnelle riche et variée, bénéficiant d’un carnet d’adresses de 80 000 journalistes et de sa veille médiatique pour tous les secteurs et dans toute la France. Depuis 2012 (8 ans), je travaille sous la bannière de Balustrade comme attachée de presse freelance de livres, d’idées, d’institutions etc pour plusieurs auteurs, maisons d’édition, et à l’occasion pour divers prix et événements de sciences humaines et sociales etc)…

Adolescente, j’ai été éveillée aux sciences politiques par les livres de Jacqueline de Romilly et de René Rémond. Cet amour du politique, dans ce qu’il a de beau, d’utile, de grand, d’intelligent et de noble, ne m’a jamais quittée depuis. J’ai eu la chance de fréquenter de l’intérieur l’excellence française en matière de sciences humaines et sociales grâce à mes études à Sciences-Po et à mon expérience professionnelle à l’EHESS. Ces deux écoles, aussi prestigieuses que complémentaires, m’ont dispensé de solides enseignements me permettant de comprendre et de me passionner pour les enjeux du monde dans lequel je vis.

Auparavant, j’avais passé quatre années comme attachée de presse aux Éditions Des femmes-Antoinette Fouque (2007-2010) où j’avais été notamment l’attachée de presse personnelle d’Antoinette Fouque, cofondatrice du Mouvement de Libération des Femmes, et de ses livres très « politiques » (Guilaine Depis est notamment expressément remerciée par les auteures dans le livre « Génération MLF 1968-2008 »), mais également de ceux des femmes du monde entier qu’elle éditait : Aung San Suu Kyi, Taslima Nasreen, Gisèle Halimi, Thérèse Clerc…

puis une aux Éditions de l’EHESS (2011-2012) où je remplaçais la Chargée de communication en congé parental et où j’ai défendu des livres de Christophe Prochasson, Philippe Artières, Serge Moscovici (photo ci-dessous), Nathalie Heinich, Rose-Marie Lagrave….

En dehors des écrivains et éditeurs de littérature, qui peut confier un livre à Balustrade ? (attention : si vous êtes un littéraire égaré, vous vous êtes trompé(e) de page, les clients littéraires, c’est ICI ! Cliquez sur ICI)

Des auteurs eux-mêmes : Il s’agit dans la moitié des cas d’auteurs publiés soit par des maisons d’édition trop petites pour pouvoir s’offrir les services d’une attachée de presse, soit par des maisons d’édition ayant une production trop importante (comme L’Harmattan, Dunod…) pour que l’attachée de presse en place puisse trouver le temps de vraiment s’occuper de leur livre, soit d’écrivains s’auto-publiant dans leur propre structure d’édition ou bien à compte d’auteur dans des maisons d’édition dont la vocation est de faire naître leurs livres.

Des éditeurs : L’autre moitié de ma clientèle est constituée de certains éditeurs étrangers voulant une professionnelle des relations presse pour donner de la visibilité à leurs livres en France ; de petits éditeurs français n’ayant pas les moyens d’avoir une attachée de presse à temps complet en CDI me confiant aussi régulièrement des missions de relations presse ponctuelles sur tout ou partie de leurs publications ; et de grands éditeurs me confiant par exemple en raison de mon réseau dont ils ont eu vent et qu’ils estiment adapté à une situation donnée la promotion d’un livre ou d’une collection ou d’une revue précise.

Quelques exemples (liste non exhaustive, merci de cliquer sur la catégorie qui vous intéresse) de livres non littéraires dont Balustrade a été responsable des relations presse. Balustrade a défendu des livres de politique / religions, des livres et revues de géopolitique / diplomatie, des livres sur l’économie, d’entrepreneurs ou s’adressant aux managers, des livres d’avocats, des livres de santé / société, des livres de psychologie / bien-être / spiritualité, des livres de sciences, des livres d’humour…etc

Balustrade s’est également vue confier des missions de coaching éditorial / ouverture de réseaux dans lesquelles elle a pu trouver de vrais éditeurs à certains écrivains – et même un co-auteur célèbre journaliste du Figaro à l’un d’entre eux pour le propulser vers la lumière – missions qui dépassent largement les compétences d’une attachée de presse classique.

Celle sans laquelle RIEN ne serait possible : Jasmine Catou, ma précieuse assistante, si importante qu’elle se promène et s’étire sur la balustrade de mon logo.

Très vaillante, elle travaille sans relâche pour confectionner de jolis colis contenant les livres des auteurs défendus par Balustrade destinés aux journalistes. Elle est tellement aimée de mes clients qu’elle a déjà fait la couverture d’un livre et qu’elle est devenue personnage de roman dans Les Chimères de Karl. Inspirante féline !

Diaporama : de bons souvenirs avec des politiques et/ou journalistes politiques