Luc-Olivier d’Algange a lu « L’Ombre de la Terre » de Christine Fizscher

L’Ombre de la terre de Christine Fizscher – une critique de l’écrivain Luc-Olivier d’Algange

            S’il appartient au récit de se remémorer le flux du temps, de remonter par la mémoire, « le fleuve où jamais l’on ne baigne deux fois », selon la formule d’Héraclite, il revient au poème de dire la royauté de l’instant.

            Le recueil de Christine Fizscher qui vient de paraître aux éditions Dumerchez, illustré par les photographies sensibles et énigmatiques de Jonathan Abbou, veille sur le seuil, sur l’orée tremblante qui sépare ce qui apparaît de ce qui disparaît. L’instant n’est pas cette chose fugitive, comme le sont les vies humaines, et les civilisations mêmes, mais à l’intérieur, dans le secret du cœur, ce qui demeure, ce qui se tient. 

            L’étymologie latine nous est ici d’un beau recours. L’instant est bien ce qui se tient, stat, – cette île immobile dans le tumulte des eaux, dans les bouleversements du temps. L’Ombre de la terrenous dit, ainsi, ce qui transparaît, comme l’étymologie dans le sens des mots, autrement dit la présence réelle.  Dans le poème, ce qui passe est exactement ce qui demeure ; ce qui est devenu hors d’atteinte révèle sa plénitude immédiate ; ce qui est perdu est trouvé :

« Buissons d’odeurs

 cimetière haut perché vers la mer

 solitude bleue

Aluminium du jour, encre nocturne »

        
Le poème est ainsi en aplomb, au bord du précipice, qui n’est ni effrayant, ni sans douceur, ou suavité, au bord de la nuit, dans l’attente. La nostalgie et le pressentiment s’y accordent hic et nunc, dans leur saison propre, leur lieu circonscrit par l’ampleur du monde. Ce peut être en Août, golfe saronique, en octobre, ville d’Avray :

« La pelouse pâlit, le rosier devient transparent ;

Aux heures dorées, les dernières,

Perdre ces lieux

Et de nouveau se perdre.

Les feux de l’automne adoucissent la peau,

Un avion trace un fuseau blanc

Là-haut. »

            Dans sa royauté, l’instant laisse au lointain et au proche la chance d’être en un même regard. L’Ombre ici n’est pas l’ombre d’une chose, d’une  « cause » précise, ou d’un obstacle qui s’interposerait entre ce que nous voyons et ce que nous pensons, mais l’ombre qui tamise, et précise paradoxalement la cruauté de la lumière, pour l’adoucir dans la réminiscence heureuse et dans l’éloge. Ces lieux, ces saisons, ces jardins et ces demeures, ces jours tournants et ces nuits ductiles dont on pourrait toucher la peau, sont saisies sur le vif, pour devancer leur perte et, selon la formule de Rimbaud, « tenir le pas gagné ».

            Là où nous sommes, dans cet espace entre la vie et la mort de « chaque fragment du temps qui passe » demeure la chance du poème, qui éprouve l’absence pour dire la présence, et qui songe l’exil comme la retrouvaille avec une patrie perdue. La beauté des poèmes de Christine Fizscher tient à cette attention, à l’amitié du rosier comme à la folle magnificence de Salamanque, au profond qui vient du songe comme à la hauteur d’un cèdre ou le vol de l’oiseau « entre la mer blanche et la lune noire ». Dans l’attention, le temps brûle. L’attente est ardente à l’ombre de la terre.

Luc-Olivier d’Algange

FRANCK RIESTER VIENT A NEUILLY LE DIMANCHE 19 JANVIER 2020 SOUTENIR JEAN-FRANCOIS ROUZIERES

Neuilly-sur-Seine, le 14 janvier 2020

FRANCK RIESTER A NEUILLY LE DIMANCHE 19 JANVIER 2020

Le Ministre de la Culture vient soutenir Jean-François Rouzières pour les élections municipales de Neuilly sur Seine.
Le président d’Agir, Franck Riester, sera présent à Neuilly-sur-Seine dimanche 19 janvier à 10H30 pour un café-débat au Marly (54 avenue du Roule) qui sera suivi d’une tournée des commerçants, régulièrement pris pour cible de cambriolages à répetition ces dernières semaines.
L’occasion également de présenter aux neuilléens les propositions de la liste conduite LaREM-Agir conduite par Jean-François Rouzières pour plus de sécurité et plus de vie culturelle, qui permettront à la fois de changer le quotidien et d’œuvrer pour le rayonnement de la ville.

Jean-François Rouzières, psychanalyste de profession, conduit la liste « Vivre Neuilly », investie par La République En Marche ! (LaREM) et soutenue par Agir – la droite constructive, ainsi que par le Parti Fédéraliste Européen (PFE).

Lors du dernier scrutin en date à Neuilly, les européennes de 2019, LaREM a recueilli 47.92% des voix : c’est le 3ème score le plus élevé de la majorité présidentielle sur l’ensemble des communes françaises.

Contact inscriptions journalistes : guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

 

« Daintree la forêt intelligente » le roman écologique de 2020 de Gérard Muller

Parution en janvier 2020 chez L’Autre Regard Editions.

La forêt de Daintree, au nord-est de l’Australie, plus vieille forêt du monde, puisqu’elle a 125 millions d’années, a survécu à la dérive des continents, aux immenses éruptions volcaniques qu’a connues notre planète et à l’extinction des dinosaures.

Michel, jeune ingénieur français, va rencontrer un jeune biologiste et un Aborigène un peu original. Ensemble, ils essayeront de dialoguer avec la forêt via un langage approprié. S’ils réussissent, c’est une des mémoires vivantes de la Terre qui pourra donner un message à l’humanité, à ses dérives et à son futur.

L’auteur profite de ce roman pour décrire le Queensland, région du nord-est de l’Australie, et sa végétation luxuriante, sa faune parfois dangereuse et le mode de vie des populations autochtones.

La forêt de Daintree : située au nord du Queensland, la forêt tropicale de Daintree est l’un des poumons verts de l’Australie. Ce que l’on sait moins, c’est que du haut de ses 125 millions d’années, elle est la plus vieille forêt du monde, bien plus vieille que la forêt amazonienne. De Cairns au cap Tribulation, on peut rencontrer ceux qui vénèrent et habitent cet environnement aussi exceptionnel qu’hostile.

L’auteur : Gérard Muller Ancien ingénieur de l’industrie aérospatiale, consultant, Gérard Muller consacre son temps libre à l’écriture de romans, de nouvelles, de poésies et de pièces de théâtre. Il a reçu le Grand Prix Roussillonnais des écrivains et le Grand Prix Spécial de la Société des Poètes et Artistes de France pour un roman de fiction dont l’action se déroule dans les Pyrénées orientales : Les Lauzes de Jujols. Son polar Même les mémés aiment la castagne a reçu le Prix du polar 2016 des Gourmets de Lettres. En 2017, ses romans Quand passe l’éternité et J’ai rencontré le nouveau messie ont également été primés, ainsi que son recueil de poésie Multivers.

 

« La Tentation de la vague » d’Alain Schmoll, un roman politique et sentimental d’actualité captivant

L’Harmattan, Rue des Ecoles littératures présente « La Tentation de la vague » un roman d’Alain Schmoll, parution  janvier 2020

Pour le recevoir en service de presse / interviewer l’auteur :

guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Un peu playboy, un peu bobo, Werner vit à Paris, à l’écart de ses parents, de riches industriels de la filière laitière menant grand train dans leur belle propriété sur le lac de Genève. Lors d’un week-end, il découvre que le groupe familial fait face à des difficultés, faute de répondre aux exigences sociétales actuelles. Pour Werner, se pose la question de la responsabilité, la sienne et celle du groupe.

Romain vit aussi à Paris. Militant de longue date à l’extrême -gauche, passé par les forces spéciales castristes, il a fondé son propre mouvement politique. Il s’appuis sur Julia, sa compagne, et sur Greg, un jeune militant qu’il a formé. Mais voilà que ce dernier, impétueux et séducteur, se met à contester son autorité et à prétendre mettre Julia dans son lit. 

Lors d’une manifestation sur une ZAD, un homme est tué. Est ce une bavure des forces de l’ordre ? Quand les faux-semblants seront levés, Werner et Romain devront affronter une destinée unique exposée à des rebondissements inattendus.

Quand les événements déferlent par flots, on peut profiter du flux, résister, ou attendre que la vague soit passée.

L’auteur : Ingénieur de formation, Alain SCHMOLL a mené une carrière de dirigeant d’entreprises dans le BTP. Passionné par la lecture, il crée un blog littéraire, puis écrit son premier roman, La Tentation de la vague.

Quelques rendez-vous de S.O.S. Violenfance

L’AGENDA 2020… de Kathya de Brinon,

Présidente fondatrice en septembre 2019 de l’association à but non lucratif    « SOS Violenfance. Prévention de l’inceste et de la pédocriminalité »

Auteure des livres autobiographiques

   « Des larmes dans les yeux et un monstre par la main » (éditions Maïa, août 2018)

   « La femme aux cicatrices. Survivante de l’inceste » (éditions Maïa, novembre 2019)

contact presse / interviews guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

JEUDI 16 JANVIER 2020

A l’occasion des « Vœux aux Associations de la Municipalité de Puteaux »,

Rencontre avec les présidents locaux du Rotary et du Lions Club en vue de l’organisation à Puteaux d’un débat sur l’inceste et la pédocriminalité (envisagé vers fin février).

 

JEUDI 23 JANVIER 2020 DE 19H à 21h

Je serai présente à la conférence-débat organisée par Martine Magnin et Anne-Catherine Sabas

Thème : Le déni familial après un acte de pédocriminalité.

Bibliothèque Saint-Simon, 116 rue de Grenelle, 75007 Paris

 

DIMANCHE 26 JANVIER 2020 à 16h

Salon culturel/Débat de société organisé par Dominique Itzkovitch

Avec la participation de Sophie Chauveau (auteure de « La fabrique des pervers »).

Le Monteverdi, 5 rue Guisarde, 75006 Paris

 

SAMEDI 1erFEVRIER 2020 de 10h à 19h

Participation au 3èmeSALON DU LIVRE DE BUSSY-SAINT-GEORGES

https://lions-lagnyvaldebussy.myassoc.org/action-3-eme-salon-du-livre-de-bussy-st-georges-28029.html

Présentation de mes 2 livres autobiographiques.

Participation à un débat sur la pédocriminalité et présentation de « SOS Violenfance ».

Gymnase Herzog, 21-23 boulevard des Genêts, 77600 Bussy-Saint-Georges

 

JEUDI 6 FEVRIER 2020 de 19h à 21h (pour mémoire)

Le François Coppée, 1 Bd du Montparnasse, 75006 Paris (métro Duroc)

 

SAMEDI 18 et DIMANCHE 19 AVRIL 2020

Participation au 9èmeSALON DU LIVRE DE MONACO

Présentation de mes 2 livres autobiographiques.

Participation à un débat sur la pédocriminalité et présentation de « SOS Violenfance ».

Salle d’exposition, 4 Quai Antoine 1er, Monaco

 

 

Le roman « Coup de Coeur » de la rentrée de janvier 2020 : « Emmanuel, Brigitte et moi » d’Alain Llense

« Emmanuel, Brigitte et moi »

un roman d’Alain Llense, finaliste au Prix des étoiles Librinova 

Pour le recevoir en service de presse / interviewer Alain Llense, merci de contacter guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n’est absolument pas le fruit du hasard…

Lorsqu’ils se rencontrent et tombent éperdument amoureux l’un de l’autre, Emmanuel a 15 ans et Brigitte 40. Lui est un prodige en devenir de la gastronomie française, elle est une bourgeoise, mère de famille épanouie de trois enfants dont la plus jeune a l’âge d’Emmanuel. Ensemble, ils vont affronter le scandale, courir après la gloire matérialisée par un restaurant prestigieux de la Côte d’Azur surnommé « Le Château » et connaître toutes les vicissitudes liées au succès. Le narrateur, le « moi » du titre est, pour sa part, un journaliste qui les retrouve par hasard, quinze ans après qu’ils aient tout perdu et chuté de leur Olympe.

Roman métaphore, « Emmanuel, Brigitte et moi » aborde les thèmes de l’amour, du pouvoir et de la chute et s’autorise quelques détours par la politique fiction car, bien entendu, cet Emmanuel et cette Brigitte là en rappellent d’autres…

Alain Llense est fonctionnaire de l’Education nationale. En 2011, il publie Elle fut longue la route qui remporte le Prix Folire et le Prix du 1er roman de Draveil. Vient ensuite le tour de Frère en 2013 qui fait partie de la sélection du Prix Méditerranée des Lycéens. En 2016, suite à sa victoire dans un concours de nouvelles, il publie Nos enfants ne sauront jamais les enfants que nous sommes avec la bannière « L’auteur découvert par Philippe Delerm ». Emmanuel, Brigitte et moi est son 4ème roman.

Education/orientation : « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » de Carrol Le Fur aux Editions Eyrolles en librairie le 9 janvier 2020

Les éditions Eyrolles ont le plaisir de vous annoncer la parution de « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? »

de Carrol Le Fur, en librairie le 9 janvier 2020, 284 pages * 18,90€

Pour le recevoir en service de presse / interviewer l’auteure : attachée de presse guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

21 jours pour aider votre ado à construire son orientation !

Vous êtes un parent préoccupé par l’orientation scolaire de votre enfant ?
Vous vous demandez comment l’accompagner dans ses choix d’orientation future ? Vous aimeriez instaurer un dialogue constructif autour du sujet ?

RESUME : Avec ce livre, une coach d orientation vous plonge dans l’univers de l’orientation scolaire et professionnelle et vous livre une méthode puissante pour devenir un « orientacteur » en partageant :

  •  Des informations sur le contexte actuel (éducation, génération, travail, et posture parentale) afin que l univers mystérieux de l’orientation n’ait plus de secret pour vous
  •  Des conseils pour adopter une attitude bienveillante avec votre ado, en favorisant l’échange, la réflexion commune et la motivation
  •  Un parcours en 21 jours conçu comme une boîte à outils. Vous apprendrez à aborderla question du sens et vous naviguerez entre talents, intérêts, aspirations et intelligences multiples
  •  Des histoires vraies de parents et de jeunes qui ont trouvé leur voie, pour vous inspirer.Ensemble, osez pousser les portes de l’avenir !L’AUTEURE : Caroll Le Fur est dirigeante et fondatrice de BestFutur, une structure dédiée  à l accompagnement des jeunes -25 ans) dans la construction de leur parcours d’orientation scolaire et professionnelEXTRAIT : « Avec ces pages, je vous souhaite de devenir non seulement des guides fiables et rassurants, mais aussi des copilotes d avenir Vos enfants ont besoin de vous, à leurs côtés, pour avancer sereinement vers une vie d’adulte stable et enrichissante Dans ce livre, je rassemble le maximum d informations pour vous rendre le contexte actuel plus lisible et vous donner des clés de réussite que j utilise dans ma pratique courante Je vous offre mon expérience en tant que coach d orientation pour vous accompagner dans cette course à l orientation, éviter les chemins qui ne mènent nulle part, contourner les voies trop raides, observer pour mieux repartir, sauter par-dessus les préjugés, et enfin atteindre le prochain palier de cette ascension qui ne fait que commencer.»

Caroll Le Fur invitée idéale à Orientation 21 du Monde : ouverture le 22 janvier 2020

Parcoursup.fr, la plateforme pour accéder à l’enseignement supérieur est ouvert depuis le 20 décembre. https://www.o21.lemonde.fr

Elle permet de consulter les formations et de se préparer à la phase de formulation des vœux qui débute le 22 janvier 2020.
 
Les jeunes peuvent s’informer, via Parcoursup, sur les contenus des formations, leurs attendus, la poursuite d’études ou les débouchés professionnels.

Cette année, l’offre de formation proposée sur la plate-forme a été enrichie pour rassembler l’ensemble des formations reconnues par l’État. 

Ainsi, plus de 600 nouvelles formations intègrent la plate-forme, parmi lesquelles les formations de l’université Paris Dauphine, des instituts d’études politiques, des écoles d’art et du spectacle, celles de commerce et management ou encore de nouvelles formations paramédicales. La nouvelle formule d’accès aux études de santé suite à la disparition de la PACES (la Première année commune des études de santé) et un nouveau module appelé ParcoursPlus dédié à ceux en reprise d’études sont accessibles et expliqués.

Nombreux sont les parents préoccupés par le sujet de l’orientation qui appréhendent ce moment : que devons-nous indiquer ? Est-ce que mon ado aura ce qu’il veut ? Existe-t-il une stratégie pour avoir son premier vœu ? 

Avec ou sans Parcoursup, il est nécessaire de bien réfléchir à son orientation avant d’insérer ses vœux ! Si vous êtes en terminale, il est grand temps de vous pencher sérieusement sur le problème et si vous êtes en première, il est conseillé de commencer dès maintenant pour avoir le temps de faire vos recherches, de rencontrer des jeunes et de visiter les portes ouvertes des écoles qui vous intéressent. 

Avec le guide « Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? », chaque parent peut devenir un guide fiable et rassurant pour ses ados et les accompagner à trouver leur voie. 

Ce livre contient un parcours en 21 jours qui permet d’écrire à quatre mains le futur de vos ados !