Anne-Lise Blanchard dénonce : « L’Occident s’est livré à la plus ignominieuse action de guerre qui soit, le “pillage des cerveaux”. »

VALEURS CHRÉTIENNES : CULTURE

Carnet de route : de l’Oronte à l’Euphrate

Native d’Alger, danseuse chorégraphe puis thérapeute, longtemps collaboratrice de revues littéraires, Anne-Lise Blanchard a publié une trentaine de livres, de récits et de poèmes. De 2014 à 2019, elle sillonne le Proche-Orient à la rencontre de ses populations, notamment chrétiennes. Elle vient de publier son Carnet de route : de l’Oronte à l’Euphrate, dans lequel elle relate ses voyages dans un Proche-Orient troublé, en Syrie, Jordanie, Irak…

Simon al-Wakil, chef de la Défense nationale de Mhardeh, ville chrétienne de 23 000 habitants, témoigne :

Elle dénonce aussi l’attitude de l’Occident :

Parution de « Carnet de route – De l’Oronte à l’Euphrate, les marches de la résurrection » par Anne-Lise Blanchard

Eté 2020 : Parution aux éditions Via Romana du nouveau livre d’Anne-Lise Blanchard « Carnet de route – De l’Oronte à l’Euphrate, les marches de la résurrection ».

Ce récit est préfacé par Gregorios III, patriarche émérite.

Pour le recevoir en service de presse / interviewer l’auteur très engagée aux côtés de SOS Chrétiens d’Orient, merci de contacter guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Ce carnet de route retrace une année de pérégrination (août 2017-août 2018) au Proche-Orient à la rencontre de sa mosaïque de peuples, leurs difficultés, leurs espoirs, leur volonté de vivre malgré les guerres qui se succèdent, une année à la découverte d’un patrimoine qu’ils veulent préserver. J’ai voulu témoigner de la douceur de vivre de ces populations côtoyant l’horreur des attaques islamistes. Dire également la Foi, l’Espérance et la Charité incarnées par ces héros au quotidien face à la folie destructrice du terrorisme. Proclamer mon amour pour ce Proche-Orient martyr et ma fraternité à ses femmes, ses hommes et ses enfants au regard libre et fier. Anne-Lise Blanchard

« Dès le début de la guerre en Syrie, nous avons été obligés de porter les armes afin de défendre nos femmes, nos enfants, notre terre et nos églises. Nous avons bien conscience que notre foi en Jésus-Christ ne nous permet pas de vivre dans une logique de guerre. Cependant nous avons dû rester fermes face aux terroristes djihadistes qui menacent nos vies et dont les effets pourraient assombrir l’Europe.

   « C’est un honneur pour nous de mourir martyrs en défendant notre existence. Nous en avons déjà donné beaucoup, sans compter les blessés et les innombrables pertes matérielles et infrastructurelles durant ces sept années de guerre. Nous souhaitons que cette fermeté, cette résistance soient soutenues de votre part à tous, en tant que frères en Jésus-Christ. Et j’invite chaque chrétien dans le monde à apprécier les sacrifices des chrétiens d’Orient et à ne pas croire aux propagandes des médias.

   « J’adresse au peuple français les salutations de chaque homme, chaque femme, chaque enfant de Mhardeh, peuple français incarné ici en Syrie par la présence de SOS Chrétiens d’Orient qui renvoie la belle image d’une France encore humaine et chrétienne… Encore merci. »
Simon al-Wakil, chef de la Défense nationale de Mhardeh, ville chrétienne de 23 000 habitants.

   « Je voudrais témoigner à travers ce carnet de route en Proche-Orient de la douceur de vivre de ces populations côtoyant l’horreur des tirs islamistes. Je voudrais dire la Foi, l’Espérance et la Charité incarnées par ces héros du quotidien face à la folie destructrice du wahhabisme. Je voudrais enfin proclamer mon amour pour ce Proche-Orient martyr et ma fraternité à ses femmes, ses hommes et ses enfants au regard libre et fier ». Anne-Lise Blanchard

Native d’Alger, Anne-Lise Blanchard qui fut danseuse, chorégraphe avant d’être thérapeute, aime à parcourir les Alpes, un espace qui traverse son écriture.  aime à parcourir les Alpes, un espace qui traverse son écriture. Thérapeute, elle s’est familiarisée depuis 2014 avec la problématique des chrétiens d’Orient en se rendant régulièrement au Proche-Orient et depuis ne cesse de porter leur voix par l’écriture ou en conférence. Née au bord d’une mer violette, elle a longtemps vécu dans une ville entre deux fleuves. Elle réside depuis peu au pied de la Chartreuse.

Longtemps collaboratrice critique de plusieurs revues de création littéraire et artistique (Verso, IHV, Lieux d’Etre, Diérèse, Mag’Ada), publiée dans de nombreuses revues : Arpa, Lieux d’Être, Diérèse, Propos2campagne, Bacchanales, Décharge,Bleu d’encre, La Passe, N4728, Thauma,Diptyque, Souffles, La moitié du fourbi, Le Journal des Poètes, Vents alizés, Terres de Femmes, Recours au poème, Les Carnets d’Eucharis, Les Cahiers du sens,elle est l’auteur de quelques vingt livres – poèmes, haïkus, récits.  Présente dans plusieurs anthologies.Finaliste du Prix de Poésie de la revue Nunc 2018, lauréate du Prix Aimé Césaire de la SPF. Elle crée en 2020 la première édition du Printemps des Poètes dans sa vallée.

Derniers livres parus Carnet de route de l’Oronte à l’Euphrate, les marches de la résurrection(récit), Via Romana, 2020 ; Epitomé du mort et du vif, Jacques André éditeur, 2019 Les jours suffisent à son émerveillement, Unicité, 2018 ;Le soleil s’est réfugié dans les cailloux,Ad Solem, 2017 ; Ascèse des corps, Encre et lumière2012 ; Au près, Les Aresquiers (livre d’artiste) 2012 ; Copeaux des saisons, Corps Puce 2011.

Anthologies : Donne poeti di Francia e oltre dal Romanticismo a oggi, 2017 ;Anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines « Pas d’ici, pas d’ailleurs, 2012 ; 111 poètes d’aujourd’hui en Rhône-Alpes, 2005.

Dossier dans Diérèse n°45, été 2009

Dossier dans Diptyque n°3, Entre-deux, février 2014.

Dossier dans Poésie 1èren°74, La poésie et ses environs, septembre 2019

https://anne-lise-blanchard-poesie.com/