« Camille » de Thierry Caillat, un roman très spécial sur Camille Claudel de Thierry Caillat, amoureux de ses oeuvres

nouveauté été 2019

« Camille » un roman de Thierry Caillat aux éditions de l’Harmattan,

Pour le recevoir en service de presse / interviewer l’auteur, merci de contacter guilaine_depis@yahoo.com / 06 84 36 31 85

Encore un ouvrage sur Camille Claudel, vous direz-vous ?

Certes, il s’agit bien d’elle. Mais celui-ci relève d’une toute autre approche.

Ce n’est pas une énième biographie plus ou moins romancée. C’est un roman, l’imagination d’un personnage de chair et d’os – et de forte personnalité –, qui s’écarte du sempiternel mélodrame de la pauvre Camille vampirisée par le méchant Rodin. En se replaçant dans la vie de l’artiste, dans son entièreté, et dans son contexte sociologique, il fait émerger une vision beaucoup moins réductrice et manichéenne.

C’est aussi une déclaration d’amour aux œuvres de Camille Claudel, mais en sensitif et non en analyste académique : peu familier de la sculpture, l’auteur s’est inscrit dans un atelier pour s’essayer à les copier. Cette expérience tactile imprègne les chapitres « live » disséminés dans le texte, qui esquissent les sensations propres de l’artiste en pleine création. Le retour des premiers lecteurs est significatif : tous ont cherché à aller découvrir ses œuvres. 

Roman au plein sens du terme, dans lequel pointe aussi un peu d’humour – celui de l’auteur, et celui de Camille. 

Quatrième de couverture : « La vieille femme semble regarder son sculpteur avec une pointe d’ironie, un léger rictus à la commissure des lèvres. L’expression est empreinte d’une grande dignité, non pas la dignité apprêtée des mondaines mais celle que donne l’âge de la sagesse. Sévère mais sans dureté.

Camille pose un instant ses instruments, s’assied dans une relique de fauteuil défoncé, apostrophe ses amies :

— C’est moi dans cinquante ans. Vous me reconnaissez ? »

De Camille Claudel je ne connaissais que le nom. J’ignorais tout de son histoire, je crois même de son métier. Je ne m’intéressais guère à la sculpture.

Par quel hasard suis-je allé voir cette exposition ?

Je fus frappé, subjugué par le mélange intense entre le petit échantillon de ses œuvres présenté et les extraits de sa vie placardés aux murs, dans les étroits locaux où elle avait subi ses trente années d’internement.

J’y vis une héroïne de roman. J’eus aussitôt l’envie d’en faire un roman.Qui magni erait aussi ses œuvres.
Je m’étais juste fourvoyé sur un point : je croyais qu’il s’agirait d’une histoire romantique.

L’auteur, Thierry Caillat : Passionné de musique classique, d’ architecture et d’urbanisme, Thierry Caillat a ni par céder à l’appel del’écriture. Camille est son second roman. Pour se mettre dans la peau de son personnage il s’est mis au modelage et s’est essayé à reproduire ses œuvres.