Grande rencontre exceptionnelle AUTOUR DE XAVIER DOLAN à la Librairie du Cinéma du Panthéon le 13 septembre 2019

Vendredi 13 septembre, la librairie du cinéma du Panthéon, 15 rue Victor Cousin 75 005 Paris

vous invite dès 18h30 à une grande rencontre exceptionnelle AUTOUR DE XAVIER DOLAN.

La soirée réunira Laurent Beurdeley auteur de « Xavier Dolan, l’indomptable »  (éditions du CRAM) et Maître Emmanuel Pierrat, auteur de « Nouvelles morales, nouvelles censures » (Gallimard) et « Le grand livre de la censure » (Plon). Un verre de l’amitié sera offert à la suite de la discussion et des dédicaces des trois livres.

inscriptions auprès de Guilaine Depis 06 84 36 31 85 guilaine_depis@yahoo.com 

La Nouvelle République conquise par « Tous Dehors »

Publié le | Mis à jour le 

Valençay. Le château accueillait, vendredi, la première de ses trois soirées jazz sous le soleil couchant. Des jardins à la cour d’honneur, les spectateurs ont été séduits.

Déjà majestueux, le château de Valençay avait sorti, vendredi dernier, ses plus beaux habits de lumière pour accueillir plus de 500 visiteurs. Première d’une série de trois, cette soirée Jazz aux chandelles était l’occasion de profiter d’une soirée musicale étonnante, assurée par l’ensemble Tous Dehors et la soprano Tineke Van Ingelgem. « On a eu de la chance avec le temps », annonce Frédéric Loison, responsable des relations publiques du monument. 
Tel un jeu de pistes, la soirée a mené les visiteurs du jardin français à la grande pelouse, en passant par la cour d’honneur ou le jardin de la duchesse. « C’est une super première soirée, apprécie Agnès Vallée, administratrice de l’association Tous Dehors. C’était vraiment le but de voir le château différemment et de proposer une véritable promenade musicale. »
“ Visite originale dans un cadre somptueux ” Guidés par plus de 2.000 bougies que la légère brise n’a pas réussi à souffler, les visiteurs ont été surpris à plusieurs reprises. « J’apprécie vraiment de faire la visite au rythme des musiciens et de la chanteuse, explique Valérie qui avoue qu’elle ne savait pas à quoi s’attendre avant de venir. C’est une visite originale dans un cadre somptueux. Ça met encore plus en valeur le château et les compositions des musiciens. » Une trompette à la fenêtre, un chant qui se fait entendre derrière les visiteurs qui se retournent en souriant, cette promenade musicale prend les curieux par la main au fil des interventions des musiciens et de la soprano. « C’est mieux que de rester au même endroit et être assis pendant tout le spectacle, je trouve ça très bien, reconnaît Éric, charmé par la visite. On ne s’ennuie pas, c’est le principal. » Une visite qui se termine par un concert de l’Ensemble Tous Dehors et la cantatrice Tineke van Ingelgem sur la grande pelouse du château. « C’est un spectacle qui a été créé en mars 2018 à l’opéra de Rouen », précise Valérie Agnès. Une revisite de l’opéra intitulé Une Petite Histoire de l’opéra, opus 2, faite avec humour et audace et qui n’a pas manqué de faire sourire les spectateurs.
Prochaines soirées Jazz aux chandelles, mercredi 14 et vendredi 16 août. Réservations : www.chateau-valencay.fr Tél. 02.54.00.10.66. 

 

Le Berry Républicain annonce L’ensemble Tous dehors pour trois soirs à Valençay

L’ensemble Tous dehors et la soprano Tineke Van Ingelgem retracent, à leur manière, la Petite histoire de l’opéra, lors de trois soirées magiques au château de Valençay (Indre).

Entre l’abbaye de Royaumont, dans le Val-d’Oise, où est née voici huit ans La Petite histoire de l’opéra et Valençay, qui verra naître, ou presque, ce soir, La Petite histoire de l’opéra, opus 2, c’est Sylvie Giroux qui fait le lien. La directrice du château indrien a en effet été « l’instigatrice du premier opus de ce projet », raconte Laurent Dehors, saxophoniste, clarinettiste et compositeur. Alors, quand elle lui a proposé de venir à Valençay, il n’a pas hésité.

Des grands airs d’opéra façon jazz

Et il n’a pas regretté : « C’est un endroit où on est écouté, où les gens sont curieux et demandent à être étonnés. En plus, on est reçus comme des rois?! » En outre, Laurent Dehors avait envie de donner une suite à sa Petite histoire de l’opéra. « En 1?h?20, on n’avait pas eu le temps de faire tous les tubes?! »

Habanera – Une petite histoire de l’opéra : Opus 2 from TOUS DEHORS – Laurent Dehors on Vimeo.

Tel est le principe de ce concert pas comme les autres : faire entendre autrement de grands airs d’opéra. « Pour moi, la musique, c’est un assemblage. J’arrange, je fais ma cuisine… Parfois, c’est simplement de la réorchestration. D’autres fois, je m’inspire de ce que je ressens en écoutant un air. »

Avec Mattheuw Bourne, Michel Massot, Gabriel Gosse et Jean-Marc Quillet, tous polyinstrumentistes, comme lui, Laurent Dehors dispose d’une « palette sonore extraordinaire », que vient compléter la voix de soprano de Tineke Van Ingelgem, qui joue aussi du piano. À eux six, ils vont faire résonner Mozart, Bizet ou encore Bernstein comme jamais. Façon jazz ou rock’n’roll, mais sans trahir le texte. La soirée débutera à 21 heures par un concert-promenade, public dehors et musiciens à l’intérieur du château, illuminé par trois mille bougies. Le concert suivra, sur la grande scène, à 22?h?15. 

Martine Pesez
martine.pesez@centrefrance.com

Pratique. Ce vendredi soir et les mercredi 14 et vendredi 16 août, à 21 heures. Entrée : 23, 19 ou 5 €. Dîner aux chandelles à 19 heures (42 €?; 12 €). Réservations : 02.54.00.15.69?; www.chateau-valencay.fr

Le Berry Républicain sous le charme « des grands airs d’opéra façon jazz » de Tous Dehors

L’ensemble Tous dehors et la soprano Tineke Van Ingelgem retracent, à leur manière, la Petite histoire de l’opéra, lors de trois soirées magiques au château de Valençay (Indre).

Entre l’abbaye de Royaumont, dans le Val-d’Oise, où est née voici huit ans La Petite histoire de l’opéra et Valençay, qui verra naître, ou presque, ce soir, La Petite histoire de l’opéra, opus 2, c’est Sylvie Giroux qui fait le lien. La directrice du château indrien a en effet été « l’instigatrice du premier opus de ce projet », raconte Laurent Dehors, saxophoniste, clarinettiste et compositeur. Alors, quand elle lui a proposé de venir à Valençay, il n’a pas hésité.

Des grands airs d’opéra façon jazz

Et il n’a pas regretté : « C’est un endroit où on est écouté, où les gens sont curieux et demandent à être étonnés. En plus, on est reçus comme des rois?! » En outre, Laurent Dehors avait envie de donner une suite à sa Petite histoire de l’opéra. « En 1?h?20, on n’avait pas eu le temps de faire tous les tubes?! »

Habanera – Une petite histoire de l’opéra : Opus 2 from TOUS DEHORS – Laurent Dehors on Vimeo.

Tel est le principe de ce concert pas comme les autres : faire entendre autrement de grands airs d’opéra. « Pour moi, la musique, c’est un assemblage. J’arrange, je fais ma cuisine… Parfois, c’est simplement de la réorchestration. D’autres fois, je m’inspire de ce que je ressens en écoutant un air. »

Avec Mattheuw Bourne, Michel Massot, Gabriel Gosse et Jean-Marc Quillet, tous polyinstrumentistes, comme lui, Laurent Dehors dispose d’une « palette sonore extraordinaire », que vient compléter la voix de soprano de Tineke Van Ingelgem, qui joue aussi du piano. À eux six, ils vont faire résonner Mozart, Bizet ou encore Bernstein comme jamais. Façon jazz ou rock’n’roll, mais sans trahir le texte. La soirée débutera à 21 heures par un concert-promenade, public dehors et musiciens à l’intérieur du château, illuminé par trois mille bougies. Le concert suivra, sur la grande scène, à 22?h?15.

Martine Pesez
martine.pesez@centrefrance.com

Pratique. Ce vendredi soir et les mercredi 14 et vendredi 16 août, à 21 heures. Entrée : 23, 19 ou 5 €. Dîner aux chandelles à 19 heures (42 €?; 12 €). Réservations : 02.54.00.15.69?; www.chateau-valencay.fr

« Camille » de Thierry Caillat, un roman très spécial sur Camille Claudel de Thierry Caillat, amoureux de ses oeuvres

nouveauté été 2019

« Camille » un roman de Thierry Caillat aux éditions de l’Harmattan,

Pour le recevoir en service de presse / interviewer l’auteur, merci de contacter guilaine_depis@yahoo.com / 06 84 36 31 85

Encore un ouvrage sur Camille Claudel, vous direz-vous ?

Certes, il s’agit bien d’elle. Mais celui-ci relève d’une toute autre approche.

Ce n’est pas une énième biographie plus ou moins romancée. C’est un roman, l’imagination d’un personnage de chair et d’os – et de forte personnalité –, qui s’écarte du sempiternel mélodrame de la pauvre Camille vampirisée par le méchant Rodin. En se replaçant dans la vie de l’artiste, dans son entièreté, et dans son contexte sociologique, il fait émerger une vision beaucoup moins réductrice et manichéenne.

C’est aussi une déclaration d’amour aux œuvres de Camille Claudel, mais en sensitif et non en analyste académique : peu familier de la sculpture, l’auteur s’est inscrit dans un atelier pour s’essayer à les copier. Cette expérience tactile imprègne les chapitres « live » disséminés dans le texte, qui esquissent les sensations propres de l’artiste en pleine création. Le retour des premiers lecteurs est significatif : tous ont cherché à aller découvrir ses œuvres. 

Roman au plein sens du terme, dans lequel pointe aussi un peu d’humour – celui de l’auteur, et celui de Camille. 

Quatrième de couverture : « La vieille femme semble regarder son sculpteur avec une pointe d’ironie, un léger rictus à la commissure des lèvres. L’expression est empreinte d’une grande dignité, non pas la dignité apprêtée des mondaines mais celle que donne l’âge de la sagesse. Sévère mais sans dureté.

Camille pose un instant ses instruments, s’assied dans une relique de fauteuil défoncé, apostrophe ses amies :

— C’est moi dans cinquante ans. Vous me reconnaissez ? »

De Camille Claudel je ne connaissais que le nom. J’ignorais tout de son histoire, je crois même de son métier. Je ne m’intéressais guère à la sculpture.

Par quel hasard suis-je allé voir cette exposition ?

Je fus frappé, subjugué par le mélange intense entre le petit échantillon de ses œuvres présenté et les extraits de sa vie placardés aux murs, dans les étroits locaux où elle avait subi ses trente années d’internement.

J’y vis une héroïne de roman. J’eus aussitôt l’envie d’en faire un roman.Qui magni erait aussi ses œuvres.
Je m’étais juste fourvoyé sur un point : je croyais qu’il s’agirait d’une histoire romantique.

L’auteur, Thierry Caillat : Passionné de musique classique, d’ architecture et d’urbanisme, Thierry Caillat a ni par céder à l’appel del’écriture. Camille est son second roman. Pour se mettre dans la peau de son personnage il s’est mis au modelage et s’est essayé à reproduire ses œuvres.