Avec « Trois semaines en avril », Christian de Moliner poursuit l’édification de son oeuvre romanesque

Avec « Trois semaines en avril », son nouveau roman qui paraît en juin 2020 aux Editions du Val Christian de Moliner poursuit l’édification de son oeuvre romanesque, autour d’une pensée politique originale qui part du constat qu’il est devenu difficile de « vivre ensemble » et qui avance toute en mesures et en nuances.

Pour le recevoir en service de presse / interviewer l’auteur, merci de contacter guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Le sujet : La France dans un futur proche : notre pays est sorti de l’euro et s’est enfoncé dans une crise économique catastrophique. Il est en proie à des attentats meurtriers et à des affrontements ethniques et religieux. Seules, l’armée et la police maintiennent un semblant d’ordre.

A Saint-Pierre, petite ville lugubre du Nord de la France, Fatima, l’institutrice musulmane, croise la route de Xavier, le capitaine chargé par des effectifs dérisoires de ramener la paix après des émeutes sanglantes. Réussiront-ils à construire un pont entre les communautés qui se déchirent ?

Ni manichéenne ni moralisatrice, cette chronique amère de trois semaines d’un bref printemps nous tend un miroir aux reflets cruels qui permet d’entrevoir ce que sera, peut-être, notre pays dans quelques années. 

L’auteur : Christian de Moliner est né en 1956. Agrégé de mathématiques, il est passionné d’histoire et auteur de nombreux ouvrages.