L’historique du Salon des maths (bilan en 20 ans)

Le Salon culture et jeux mathématiques a 20 ans

Qu’est-ce que le salon ?

Un lieu de rencontres et d’échanges

– Rencontres intergénérationnels, interculturelles, …

– Echanges entre chercheurs, acteurs du monde de l’éducation, grand public, acteurs du monde associatif

– Un lieu de diffusion du savoir culturel et scientifique pour tous

– Un lieu de réflexions sur les grands enjeux de demain

Un projet original « le  Salon culture et jeux mathématiques « 

Notre projet «  diffuser une image vivante, ludique, attrayante des mathématiques » se développe depuis plus de 20 ans de bien des façons et dans bien des directions.

LeSalon Culture et jeux mathématiques qui se déroule depuis 19 ans pendant 4 jours, place Saint Sulpice à Paris, évènement gratuit, ouvert à tous est devenu un point de rencontre incontournable où la culture mathématique se décline de mille et une façons.

Ce salon est un point de rencontre original, unique dans son genre, entre les grands organismes scientifiques et muséographiques, des jeunes des ateliers scientifiques venus de tous les horizons géographiques et culturels, d’enseignants bénévoles et d’associations de spécialistes. Des stands d’animation tenus par nos adhérents étrangers (Belgique, Québec, Allemagne, Ukraine, Luxembourg…) prouvent que ce salon a su se définir une vraie ouverture européenne. Ce salon est l’occasion de nombreuses rencontres et de compétitions autour des jeux mathématiques, ainsi EUROMATH, rencontre inter régionale de Mathématiques avec sa phase finale de Théâtre Mathématique, Combilogique, Open de jeu de Hex, Open de Magix 34…

Le Prix André Parent récompense un groupe de jeunes qui a su concevoir et présenter une animation autour d’un sujet mathématique. Il prolonge ainsi le travail fait dans les ateliers Maths en Jeans et  de nombreux clubs de Maths.

Pour les enseignants il est une source d’enrichissement de leur enseignement

Qui vient au salon ?

Tout public …

Des jeunes au moins jeunes , des non-initiés aux initiés ,

De ceux qui adorent les maths à ceux qui en ont peur

La fréquentation du salon

Depuis sa création une affluence importante (de 15 000 à 20 000 visiteurs par an) mais variable suivant le temps, la date exacte du Salon et aussi le contexte politique.

Les scolaires sur inscription : entre 3500 et 5500 chaque année (ces deux dernières années le plan vigipirate nuit surtout à la venue des jeunes des banlieues parisiennes. Ces dernières années une nette augmentation des collégiens (surtout 6ème et 5ème) ; toujours des difficultés pour faire venir les lycéens sur inscription, à cause de la proximité du baccalauréat on les trouve nombreux sur le salon, mais en visiteurs libres.

Le grand public est en constante augmentation :

            – un public de fidèles qui attendent cette manifestation ;

            – un public de promeneurs qui découvrent par hasard, de nouveaux visiteurs qui sont attirés par les réseaux sociaux, les conférences ou les spectacles ;

            – un public  familiale passionné et curieux qui reste pluslongtemps que prévu

Historique des salons

Le Salon, instauré à l’occasion de l’Année mondiale des mathématiques en 2000, est depuis organisé tous les ans par le CIJM (comité international des jeux mathématiques).

De 2000 à 2004, le Salon de jeux et culture mathématiquesn’avait pas de thème, pas de parrain (ni marraine) pas de conférences rencontres.

La brochure Maths Europe Expressest publiée à partir de 2004, le parrainage commence en 2010.

En 2005, 6Salon culture et jeux mathématiques– Maths et Physique

Maths  et Physique Express(Année mondiale de la physique ),

En 2006, 7Salon culture et jeux mathématiques -Maths et Images

 Maths Images Expressen mai 2006,

En 2007, 8Salon culture et jeux mathématiques -Maths et Enigmes

Maths Enigmes Expressen mai 2007,

En 2008, 9eSalon culture et jeux mathématiques -Maths et Nature

Maths Nature Expressen mai 2008

En 2009, 10e Salon culture et jeux mathématiques -Maths et Astronomie

 Maths Astronomie Expressen 2009 (Année Mondiale de l’Astronomie)

En 2010,  11eSalon culture et jeux mathématiques -Maths  A VENIR,

Marraine : Claudie Haigneré

Maths A VENIR Expressen 2010

En 2011, 12eSalon culture et jeux mathématiques -Maths et chimie,

Parrain :  Cédric Villani

 Maths Chimie Expressen 2011  Année mondiale de la Chimie

En 2012, 13eSalon culture et jeux mathématiques – Maths en Scène,

Parrain : Jean-Pierre Bourguignon

Maths en scène Expressen 2012

En 2013,  14eSalon culture et jeux mathématiques – Maths  de la Planète Terre, 

Parrain : Etienne Ghys

 Maths de la Planète Terreen 2013

En 2014, 15eSalon culture et jeux mathématiques – Maths Carrefour des cultures,

Parrain : Ahmed Djebbar

Maths express au carrefour des culturesen 2014

En 2015, 16e Salon culture et jeux mathématiques -Maths Lumière,

Parrain Jean-Pierre Luminet

Maths Lumière expressen 2015

En 2016, 17eSalon culture et jeux mathématiques -Maths  et société,

Marraine : Marie Ekeland

Maths Société expressen 2016

En 2017, 18e Salon culture et jeux mathématiques -Maths  et langage, Parrain Stanislas Dehaene

 Maths et langages en 2017

En 2018, 19eSalon culture et jeux mathématiques -Maths  et Mouvement, Parrain Jean-Philippe Uzan

Maths et Mouvement expressen 2018

 

Les  brochures Maths express tirées à 10 000 exemplairessont distribuées gratuitement à toutes les institutions qui en font la demande et en accompagnement des expositions. Elles sont très largement demandées et appréciées.

Le CIJM a eu la satisfaction que ses actions figurent dans la ligne du plan Stratégie mathématiqueslancé par la précédente Ministre de l’Education nationale, qui a noté l’aspect ludique des maths, l’importance de la manipulation et l’entrée dans le numérique.

Les soutiens institutionnels du Salon

Mairie de Paris

Conseil Régional Ile de France

Ministère de l’Education nationale (DGESCO)

Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche

Les centres de recherche : CNRS (INSMI) , INRIA

IHP, Fondation Blaise Pascal – labex AMIES  – MMI (Lyon)

Les universités Sorbonne Université, Université  Paris Diderot et le CNAM (musée des arts et métiers)

Les fondations : FSMP – Hadamard

Les soutiens privés 

Crédit Mutuel – Tangente/Pole –  Casio – HP

Les associations

Animath – APMEP – Maths en Jeans – Science ouverte – Maths à Modeler

Et les sociétés savantes : SMF, SMAI    Femmes et Maths,   SFdS, SIF

Les 40 associations membres du CIJM (comité international des jeux mathématiques)

 

 

Les chiffres du Salon Culture et Jeux Mathématiques

Pour chaque salon 4 journées d’intenses activités ludiques et culturelles inédites.

Depuis sa création une affluence importante (de 15 000 à 20 000 visiteurs par an) mais variable suivant le temps, la date exacte du Salon et aussi le contexte politique.

Les scolaires sur inscription : entre 3500 et 5500 chaque année (ces deux dernières années le plan vigipirate nuit surtout à la venue des jeunes des banlieues parisiennes. Ces dernières années une nette augmentation des collégiens (surtout 6ème et 5ème) ; toujours des difficultés pour faire venir les lycéens sur inscription, à cause de la proximité du baccalauréat on les trouve nombreux sur le salon, mais en visiteurs libres.

En 2017 Total élèves : 3 651(plan vigie pirate renforcé)

Nombre d’élèves PARIS :    2 134    Nombre d’élèves Ile-de-France (hors Paris) : 1 080 Nombre d’élèves autres départements : (Aisne, Aube, Cher, Côte d’Or, Eure, Eure et Loir, Nord et Yonne)    437

En 2018  Total élèves : 3 685(plan vigie pirate renforcé

Nombre d’élèves PARIS :   2 200     Nombre d’élèves Ile-de-France (hors Paris) : 1 171 Nombre d’élèves autres départements et pays : (Aisne, Cher, Côte d’Or, Eure, Eure et Loir, Nord, Congo et Tunisie)    314

75 animations.    5 compétitions CIJMpermettent tous les ans un brassage intergénérationnel.

5000 affichettes, 15 000 programmes,

Trois livrets Jeux(Pour les moins de 7 ans, pour les moins de 12 ans , pour les plus grands ) (8 000 exemplaires )

Une brochure thématique Maths expresstirée à 10 000 exemplaires  (une collection de 15 brochures) (distribuée gratuitement sur le salon mais toute l’année sur les differentes manifestations auxquelles le salon participent )

Budget annuel environ 110 000 €

 Cette manifestation s’appuie sur un grand nombre de bénévoles

 

3ème communiqué : « Le Disneyland des mathématiques » Place Saint-Sulpice du 23 au 26 mai 2019

3ème Communiqué d’avril 2019
20ème anniversaire Salon Culture et Jeux Mathématiques
« Jouons ensemble aux mathématiques » du 23 au 26 mai 2019, Place Saint-Sulpice, Paris 6ème – entrée libre et gratuite.
contact presse guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Quatre jours où les maths sont synonymes de PLAISIR !

Le Comité international des Jeux mathématiques offre à son public, pour son XXème anniversaire, de grands moments de surprises et de découvertes.

Ainsi que l’affirme son parrain, Jean-Marie de Koninck, cet événement culturel et ludique est une version surprenante de ce qui pourrait s’appeler «le Disneyland des mathématiques».

Au gré de ses envies du moment, le public acteur-spectateur pourra trouver entre autres :

 

La saga pour adolescents « Le Temps des Infralents » d’Eric Jeux redémarre en beauté le 2 mai 2019 : parution du second tome et réédition du premier tome chez Pierre-Guillaume de Roux qui inaugure ainsi sa collection Ados. Le concours de création littéraire des jeunes redémarre et la tournée d’Eric Jeux dans les collèges de France aussi !

PARUTION DU SECOND TOME DE LA SAGA POUR ADOLESCENTS (12-16 ans) d’ERIC JEUX « LE TEMPS DES INFRALENTS » LE 2 MAI 2019 CHEZ L’EDITEUR PIERRE-GUILLAUME DE ROUX, QUI REEDITE AUSSI POUR L’OCCASION LE PREMIER TOME « L’ENVOL DE LENA ».

Avec un grand concours national de création littéraire*, récompensant d’abord l’imagination qui redémarre chez les jeunes collégiens, invités cette année encore à rédiger des idées pour le tome suivant de la saga. Comme pour le tome 2, Eric Jeux choisira en 2020 les meilleures propositions écrites des participants (exercice de rédaction idéal pour un cours de français) pour les intégrer à son tome 3 du « Temps des Infralents », avec une célébration de remise des Prix aux lauréats dans une librairie. (photos de la remise des Prix « Le Temps des Infralents 2018 ici : https://guilaine-depis.com/maureen-vingadassalon-sneha-budhathoki-laureates-du-premier-concours-creatif-deric-jeux/)

L’éditeur Pierre-Guillaume de Roux connu pour sa grande exigence de qualité littéraire a choisi d’inaugurer sa collections Ados en publiant Eric Jeux. (lire ici ce formidable conte de fée éditorial d’un auteur parti tout seul en s’auto-éditant fin 2017, et qui se retrouve 18 mois plus tard publié par un vrai grand éditeur de la place de Paris parce qu’entre temps le premier tome de sa saga a suscité un vif engouement dans les 30 collèges qu’il a parcourus, reçus dans différentes classes, de tous les coins de la France, avec des jeunes de toutes catégories sociales, faisant l’unanimité auprès des profs, des élèves, des directeurs d’établissements et arrivant à capter l’attention de la presse grand public intriguée par ce phénomène d’adhésion exceptionnelle (Le Parisien, le Journal de 13h de TF1…)  : https://guilaine-depis.com/une-success-story-pour-eric-jeux-la-naissance-dune-collection-ados-chez-pierre-guillaume-de-roux/)

  • Si vous êtes journaliste Education ou littérature, pour recevoir l’un ou l’autre des tomes de la saga « Le Temps des Infralents » : merci de contacter l’attachée de presse de l’auteur Guilaine Depis 06 84 36 31 85 guilaine_depis@yahoo.com 
  • Si vous êtes professeur de français en collège (classes de 5ème, 4ème ou 3ème) et que vous souhaitez qu’Eric Jeux se déplace dans votre classe (partout en France et en Belgique, il se déplace gratuitement et avec plaisir, heureux de pouvoir échanger avec des jeunes de toutes catégories sociales et de pouvoir communiquer sa passion de l’écriture et de la science fiction) pour initier vos élèves à la littérature et pour les éveiller aux thématiques de la citoyenneté grâce à sa fiction qui aborde et traite en profondeur ces sujets : prendre rendez-vous par le même contact, l’attachée de presse Guilaine Depis 06 84 36 31 85 guilaine_depis@yahoo.com 
  • En savoir davantage sur « Le Temps des Infralents » et Eric Jeux ici : https://guilaine-depis.com/le-temps-des-infralents-la-saga-de-science-fiction-de-eric-jeux-aux-editions-pierre-guillaume-de-roux/
  • Site de l’auteur : https://infralent.com

4ede couverture – L’Envol de Léna d’Eric Jeux

EAN : 9782363712974

Prix : 17,99 euros TTC

Dans un futur proche, l’humanité a définitivement basculé dans la « virtualisation ». Les jeunes se déplacent tantôt en volant à tire d’aile, tantôt en empruntant des portails de transfert. La technologie a rendu réel ce qui relevait auparavant de la magie, du pur délire d’imagination. Lors d’un jeu télévisé, Léna, tout juste 13 ans, est sélectionnée pour intégrer la prestigieuse école Poltec, qui forme la future élite de leur monde. Première surprise de taille : plusieurs mondes virtuels cohabitent sans se fréquenter. Et pour cause, ils sont, tous réglés à une vitesse différente, nouveau critère de discrimination. Les Infralents tels que Léna, loin d’être les bienvenus à l’école, doivent sans cesse déjouer tous les nombreux pièges qu’on leur tend. Un roman d’initiation extraordinaire, dont les multiples actions et dangers ne feront pas perdre de vue l’enjeu capital : chargés de construire leurs propres maisons puis leur école même, les jeunes héros découvrent le casse-tête de la démocratie. La créativité seule ne suffit pas à faire vivre un monde avec ses différences, ses préjugés et ses amitiés…

Passionné de science-fiction, ingénieur de formation, Eric Jeux signe le premier tomede la saga « Le Temps des Infralents », qui inaugure ainsi la collection Ados des éditions Pierre-Guillaume de Roux.

© Couverture : Sandra Musy

 

 

Projet de 4eLes Chimères de Karl

EAN 9782363713049

Prix : 17,99 euros TTC

Karl, Léna et leurs camarades, ont été sélectionnés pour intégrer la prestigieuse école Poltec. A l’ère de la virtualisation, le contenu des cours qu’ils suivent échappe au programme classique : centré, en priorité, sur la conception de systèmes informatiques à effet immédiat tant ils sont avancés. Cette année, il s’agit de créer du vivant en dotant l’environnement encore désert de Poltec de verdure, d’arbres, de plantes et d’animaux de toutes espèces. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si la compétition qui fait rage entre les élèves, exacerbée par les professeurs, ne leur avait inspiré ce pari dément : la mise au point de « chimères » – créatures monstrueuses et fantastiques héritées de la mythologie primitive – dont les capacités seront testées, d’une seconde à l’autre, en combat singulier. La surenchère s’installe… L’écosystème tout nouvellement créé à Poltec résistera-t-il à la menace ?

Un roman palpitant d’aventures et de rebondissements, à l’imaginaire hors norme.

Passionné de science-fiction, ingénieur de formation, Eric Jeux a déjà signé L’Envol de Léna, premier tome de la saga « Le Temps des Infralents ». Les Chimères de Karlen raconte la suite.

© Couverture : Sandra Musy

Breizh-info met à l’honneur « juste avant ma mort » de Christian de Moliner aux éditions Jean Picollec

Interview de Christian de Moliner sur Breizh-info https://www.breizh-info.com/2019/04/02/115308/interview-christian-de-moliner-roman-juste-avant-ma-mort

Christian de Moliner vient de publier un roman, Juste avant ma mort, chez l’éditeur breton Jean Picollec. Jean Picollec qui est un « menhir » du petit monde de l’édition parisienne n’a jamais oublié ses racines bretonnes. Notamment, il a mis en place et anime le prix Bretagne décerné chaque année à un ouvrage qui parle de cette belle région. Au stand qu’il tient chaque année au salon du livre de Paris, nombre de ses « compatriotes » viennent le saluer, car ils savent qu’ils recevront le meilleur accueil.

Juste avant ma mort de Christian de MOLINER, éditions Jean Picollec, 14 € 

Augustin Miroux est au stade terminal de son cancer du poumon. Meurtri par l’attitude de sa femme qui envisage sa vie sans lui, il se réfugie dans sa ville natale, Dijon, pour se replonger dans son passé. Il contacte la fille d’une camarade de classe, dont il redoute d’avoir jadis provoqué le suicide, et se fait passer auprès d’elle pour son père qu’elle n’a pas connu. Lui, qui est froid et distant avec ses trois fils, construit rapidement une relation chaleureuse avec sa fausse fille, mais celle-ci dérape et Augustin est à nouveau saisi par le vertige du mal. Sombrera-t-il comme jadis dans une turpitude déshonorante ? Parviendra-t-il à dompter ses démons ? Ce roman poignant, au suspense prenant, dresse le portrait attachant de deux êtres qui essayent, en se rapprochant, de donner un sens à leur vie marquée jusqu’alors par la solitude.

Breizh Info : Votre héros, Augustin Miroux, est professeur agrégé de mathématiques comme vous. Est-ce un ouvrage autobiographique ?

Christian de MOLINER : J’ai prêté en effet quelques-uns de mes traits à mon personnage : ses études au lycée Carnot de Dijon, son agrégation de mathématiques et surtout sa maladie. Comme lui, je suis atteint d’un cancer du poumon d’origine génétique alors que je n’ai jamais fumé. Mais la comparaison s’arrête là : j’ai une fille et non trois garçons et surtout j’espère être plus sympathique que mon « héros » ! Augustin est égocentrique, peu ouvert sur les autres. Alors que l’issue fatale se rapproche, il est désemparé, car il se sent seul, bien qu’il soit marié et qu’il ait trois fils.

Breizh Info : Le personnage qui devient plus humain alors qu’il va mourir est un grand classique de la littérature !

Christian de MOLINER : J’ai essayé d’être original sur ce sujet qui, en effet, a été traité dans de multiples romans et le plus souvent de la même façon. La « rédemption » d’Augustin est ambiguë et s’appuie sur une forfaiture. Il se fait passer pour son père auprès de Caroline, la fille d’une ancienne camarade de classe dont il redoute d’avoir provoqué le suicide. Arrivera-t-il à avouer la vérité à Caroline ?

Breizh Info : Qu’est-ce que la G.S.A dont est atteinte Caroline ?

Christian de MOLINER : En anglo-saxon, « genetic sexual attirance », en français « attirance sexuelle génétique ». C’est un trouble hypothétique qui frappe un frère et une sœur, un père et une fille, une mère et un fils qui ont été séparés à l’enfance et ne se retrouvent qu’à l’âge adulte. Celui qui est atteint de cette névrose confond attirance affective et sexuelle.

Breizh Info : Juste avant ma mort est le deuxième tome d’une série Les voyages glacés. N’est-ce pas gênant ?

Christian de MOLINER : Ce roman est autonome et il n’est nul besoin d’avoir lu le premier opus, Thanatos et Éros, pour suivre l’intrigue. Je suis en train de finir le dernier tome qui s’intitulera L’orée de la nuit. Lui sera entièrement autonome.

Breizh Info : Votre roman se déroule à Dijon.

Christian de MOLINER : En effet ! La capitale des ducs de Bourgogne est effectivement un des personnages de mon livre, et Jennifer Monot de Francenet.info, qui a écrit une critique de mon ouvrage et qui a vécu à Dijon, l’a bien souligné.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

A paraître « La partition, remède à l’islamisation ? » un essai de Christian de Moliner chez Pierre-Guillaume de Roux le 6 juin 2019

Après le succès de La Guerre de France* (retrouvez l’essentiel de la presse sur « La Guerre de France » sur ce lien https://guilaine-depis.com/category/christian-de-moliner/la-guerre-de-france/(éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2018), un haletant thriller qui imaginait une guerre civile entre les islamistes et les nationalistes, l’écrivain Christian de Moliner publiera aux mêmes éditions Pierre-Guillaume de Roux un essai corollaire à ce roman sur le même thème (guerre islamistes/nationalistes si présent dans l’actualité)

le 6 juin 2019 : (argumentaire à télécharger ici argu partition)

La partition, remède à l’islamisation ?

Photo ci-contre de Christian de Moliner avec Eric Zemmour

*« La Guerre de France a su capter une réelle angoisse »  VALEURS ACTUELLES 06/09/18

*« La Guerre de Franceest un très bon roman : Même si aucun avenir n’est sûr dans l’histoire, ce roman, en développant une des possibilités en germe dans notre présent, sonne, à côté de ceux de Michel Houellebecq et de Boualem Sansal, comme un avertissement.» ROBERT REDEKER 15/09/18

*« Le titre du livre n’est pas sans mettre la puce à l’oreille et faire entrer le fictif brutalement dans une actualité délicate : en effet, en juin 2018, une organisation dont le site internet était nommé « guerre de France » préparait, semble-t-il, des assassinats contre des imams et des femmes voilées. Ni l’auteur, Christian de Moliner, ni son éditeur, Pierre-Guillaume de Roux, n’en savaient rien au moment de déposer le titre du livre, qui tenait tant à cœur à son auteur depuis de longues années. » CAUSEUR 30/08/18

Contact presse : guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

Présentation de son nouveau livre à paraître le 6 juin 2019  La partition, remède à l’islamisation ? par Christian de Moliner :

Notre pays connaît un «problème musulman»: une impitoyable guerre civile, dont les attentats sont peut-être les prémices, nous menace. 30 % des croyants habitant dans l’Hexagone estiment que la charia doit prévaloir sur les lois de la République et ne se sentent pas Français. Quels que soient nos efforts, quels que soient les arguments que nous leur donnerons, nous n’arriverons pas à intégrer ce noyau irréductible dans la communauté nationale, si nous conservons un cadre unique et valable pour tous, tant ce million et demi de dissidents musulmans vomit la laïcité et nos valeurs occidentales. Pour éviter le pire, pour recréer un lien avec l’ensemble des fidèles de Mahomet, pourquoi ne pas réactiver une notion aussi vieille que la République française, le statut personnel coranique, et accorder une législation particulière aux musulmans qui le souhaitent ?

Faut-il créer des enclaves au statut spécifique? Faut-il autoriser la polygamie ? Faut-il permettre la mut’a, le mariage temporaire ? Comment concilier charia et égalité homme-femme ? Où placer le curseur de la partition ? Quelles contreparties demander aux musulmans en échange de ces nouvelles dispositions ? Autant de questions passionnantes auxquelles l’auteur s’efforce de répondre dans cet essai.